Le forum traitant d'armes de munitions et de tir sportif
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 panzer 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mp-40

avatar

Masculin Nombre de messages : 61
Age : 24
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: panzer 1   Sam 27 Oct - 12:03





A la fin de la Première Guerre Mondiale, le traité de Versailles interdit à l’Allemagne d’avoir une armée de plus de 100 000 hommes. Dès lors il faut pour les dirigeants de la Reichswehr ainsi que pour certains industriels et hommes politiques trouver des solutions de remplacement à ce manque d’hommes, tout en continuant à moderniser l’armée.

Ainsi apparaissent des programmes de chars dès 1924. Mais comme les chars sont également interdits, les bureaux de conceptions de Krupp (et d’autres) désigneront leurs travaux par des termes issus du milieu agricole (traktor, Röhre, Mähdreschermähmaschine).

Ces travaux secrets en connivence avec la Suède, l’URSS cesseront en 1933 lorsque Hitler prend le pouvoir.

En effet celui-ci rejette le Diktat de Versailles en 1934, en même temps que les accords secrets pris durant la République de Weimar.

Mais c’est réellement en 1931, lorsque le Général Von Seeckt nomme le Major-General Oswald Lutz « inspecteur des transport motorisés » que débute la genèse du Panzer I.

En effet celui-ci est secondé par Heinz Guderian. Tous deux se rendent alors compte qu’il est nécessaire, pour la création de forces blindées allemandes de créer des chars légers afin d'entraîner les futurs tankistes.

En 1932, le cahier des charges du futur char est donné aux industriels intéressés, tels que Rheinmetall, Krupp, Henschel, MAN, Daimler-Benz (ainsi que certaines industries sous-traitant pour Renault). Ceux-ci, ayant des bureaux de conception travaillant sur divers projets, la réalisation n'en sera que plus rapide. Tout particulièrement concernant Krupp, qui travaille avec des sociétés écrans à l étranger.

La conception est partiellement basée sur le châssis de la tankette britannique Carden Loyd Mk.IV.

Les soviétiques ont acheté en 1929 quelques exemplaires de cette tankette et s’en sont inspirés, mais étant donné la forte coopération germano-allemande à ce moment, ceux ci revendent en grand secret les tankettes Britanniques aux allemands. Krupp s’en inspire et remodèle le châssis de son projet.

C'est en 1933 que les châssis sont terminés et testés à Kummersdorf en grand secret. On décide alors de les monter avec la tourelle Daimler-Benz.

En 1934, la production à grande échelle débute.

Le 15 avril ,15 panzerkampfwagen I Auf A sont présentés à Hitler par Guderian.

Le panzer I a été produit en plusieurs variantes durant l’avant guerre et pendant les premières années de la guerre. Les plus connus sont le Auf A et le Auf B. Tout deux sont assez semblables sauf en ce qui concerne la suspension et la motorisation. Mais le Auf B est le plus puissant, car retravaillé après les tests qui décelèrent des lacunes au niveau de certains composants (moteur, place..) du Auf A.

LA PRODUCTION

Modèles:


Période de Production :


Nombre de PzKpfw I Produit :

Ausf A


juillet1934 - juin1936


822

Ausf B


aout1935 - juin1937


675

Ausf C (VK 601)


1942-1943


40

Ausf D (VK 602)


1942-1943


Stade de Prototype

Ausf F (VK 1801)


1942-1943


30

LES DEBUTS AU COMBAT

Après des essais concluants en Allemagne, le Panzer I (A et B) fut envoyé en Espagne durant la Guerre Civile afin de soutenir Franco. Ceux-ci connurent alors leur baptême du feu au sein de la division Condor du Major Ritter Von Thomas. Malgré de nombreux combats et victoires, les Panzers I apparurent inférieurs aux T-26 et BT-5 que les Soviétiques avaient envoyé aux républicains espagnols.

L’ENGIN

L’intérieur :

-C’est un char biplace.

-Aucun confort n’était prévu et l’équipage devait s’asseoir directement sur le métal.

-Le moteur et la suspension changèrent ainsi que la longueur du char (Auf B).

-Chauffeur et chef de char partagent le même petit habitacle.

-Le chauffeur accède à son poste par une trappe latérale, tandis que le chef de char par la tourelle. Celle-ci pivote par commande manuelle et est armée de deux mitrailleuses MG 13 de 7.92mm de 650 coups par minute.

L’extérieur :

-Le blindage est trop léger contre des pièces antichars ou des obus, et ne permet qu’une protection contre les balles et les éclats d’obus.

-Il est petit.

Les inconvénients :

-Le commandant ne disposait que d’un champ visuel très limité quand les chars étaient en situation de combat. Ce qui obligeait celui-ci à se tenir debout dans la tourelle à moitié exposée aux ripostes.

-Pas de radio embarquée dans les premiers modèles, mais son installation se fit dès le Auf B.

-Trop d’ouvertures et de fentes le rendant vulnérable à des attaques en règle.

-Faiblesse d’armement due à la conception même du projet.

Les avantages :

-Il fut constamment modifié au gré des besoins et devint un char de transition avant l’arrivé de véritables chars de combat.

-Petit, rapide et discret il sert vite en tant que char de reconnaissance.

-Il était très bon marché (à peine plus cher qu’un tracteur agricole).

Les conversions :

Le Panzer I fut la base de nombreuses conversions.

Ainsi il fut transformé en :

* Panzer I Flammenwerfer (lance-flamme), notamment à Tobrouk...
* Flakpanzer
* Munitionsschlepper
* Tracteur d’artillerie
* Half-track
* Véhicule de commandement
* Véhicule radio
* Véhicule de déminage
* Véhicule pour les sapeurs
* Ambulance
* Sturmpanzer (avec un canon de 150 mm)
* ...

CONCLUSION

Ce fut le char des premières expériences de l’arme blindée pour les ingénieurs et la nouvelle armée Allemande.

Le Panzer I fut construit à la base en tant que char d’entraînement afin de former l’arme blindée allemande. Mais il fut utilisé jusqu’en 1942 en tant que char léger de combat, alors qu’il n’avait jamais été prévu pour prendre part à de réels combats.

Il fut néanmoins utilisé durant toute les manœuvres d’avant guerre ainsi que durant les grands événements propagandistes (Nuremberg).

Il participa en outre à la campagne de Pologne, de France, de Yougoslavie et d’Afrique.

Mais il fut petit à petit retiré du service actif et utilisé contre les formations de partisans et en tant que char d’entraînement jusqu'à la fin de la guerre.

CARACTERISTIQUES

Modèles:


Ausfuhrung A


Ausfuhrung B

Poids :


5300kg


5900kg

Equipage:


2 hommes


2 hommes

Moteur :


Krupp M305 (Boxer)

4-cylindre / 57chevaux


Maybach NL38TR

6-cylindre / 100chevaux

Vitesse :


37km/h


40km/h

Rayon d’action :


Route: 145km

Nature: 100km


Route: 170km

Nature: 115km

Capacité:


144 litres


146 litres

Longueur:


4.02m


4.42m

Largeur:


2.06m


2.06m

Hauteur:


1.72m


1.72m

Armement:


2 x MG13 Dreyse (7.92mm)


2 x MG13 Dreyse (7.92mm)

Munitions:


2250 coups


2250 coups

Blindage (mm/angle):


Frontal: 13/10
Coté : 13/22
Arrière: 13/22

Dessus / Dessous: 6/90





Frontal: 13/10

Coté: 13/22
Arrière : 13/22
Dessus / Dessous: 6/90
Revenir en haut Aller en bas
 
panzer 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Panzer 1 ITALERI
» Recherche différents renseignements panzer 3 M
» Panzer III et IV détruits dans le secteur Mont Dieu / Stonne
» Panzer F F I
» Panzer IV J

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARMUNITIONS :: véhicules :: les véhicules en général-
Sauter vers: