Le forum traitant d'armes de munitions et de tir sportif
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le fusil antichar de calibre 24

Aller en bas 
AuteurMessage
Franck



Nombre de messages : 263
Age : 70
Localisation : Ville-la-grand
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Le fusil antichar de calibre 24   Mar 30 Jan - 21:37

Au début de la seconde guerre mondiale, l'armée suisse ne dispose, dans bien des domaines, que d'un matériel très insuffisant.
Cette pénurie touche en particulier l'artillerie, les blindés et les armes antichar, l'aviation et la DCA.
Les améliorations nécessaires n'ont pu être apportées que ponctuellement ,en raison d'une part de la faiblesse des capacités de l'industrie nationale.
C'est uniquement dans le domaine des armes de petit calibre que l'industrie suisse de l'armement dispose d'un potentiel digne de ce nom..
Fabrique fédérale d'armes de Berne W+FB, fabrique d'Oerlikon ansi que les établissement genevois d'Hispano-Suiza.
L'activité du fabricant d'arme Adolf Furrer a permis à l'armée de posséder des armes à canon modernes et légères dès avant guerre
Le système de culasse à genouillère utilisé sur pratiquement toutes les armes conçu par Furrer de calibre 7,5 mm 9. mm 20. mm 24 et 34 mm.
En septembre 1933 la fabrique d'arme de Soleure présente au DMF* son fusil antichar de 20 mm qui suscite des réactions positive de la par du Service technique militaire et ce alors que le courrier ne correspond pas aux souhait de l'armé.
Le STM demande de réaliser une présentation sur le champ de tir de Thoune.
Les essais de tir réalisés en novembre 1933 et en novembre 1935 ont que les capacité de perforation,avencer par les fabricants n'étaient de lion pas
atteintes.
Son évaluation/ Il ne fait pas de doute que si la décision d'introduire des armes de ce type elle doive être chez nous.
C'est pourquoi il est indispensable,lor de l'achat d'une arme antichar, de faire en sorte que les performances soient suffisamment importantes pour que l'arme ne soit pas obsolète au bout de quelques années.
Malheureusement le STM a dû se soumettre aux nécessité qui se sont fait jour plus tard:
Développement de la résistance des blindés ennemis, possibilités techniques et industrielles suisse. impossibilité de se procure sur le marché,des armes correspondante.
En 1936 le service de l'infanterie déclare:ilserait éventuellement possible de mettre en service 2 fusils antichar par compagnie de fusilé en place d'un canon d'infanterie de façon que chaque bataillon n'ait qu'une seul pièce.
En décembre 1936,il est décidé que les fusils antichar seront présenté en février 1937, pour démontrer l'efficacité des différentes armes d'infanterie dotées de munitions classiques et à noyau d'acier,ansin que du canon d'infanterie de 4'7 Cm à obus perforant.
Ce dernier doit être comparé lors d'un essai avec des obus perforants conçus pour un fusil antichar de 24 mm qui se triple en production.
Les fusils de 20 mm d'Oerlikon et Soleure sont également partie du comparatif.
Dans une note de 1937 STM explique: Le calibre de 24 mm correspond à un nouveau projectile que nous avons élaboré nous-même.
Nous avons choisie la culasse à genouillère pour les FM,la DCA, les 13 mm, les canons pour avion de 20 mm et les canons de DCA de 34 mm convienne
de toute évidence à la réalisation d'une petite arme antichar très performante, par rapport aux armes de ce type existantes, ce système lui confère des avantages considérables.
Nous avons voulu déterminer si ce calibre permettait d'obtenir la puissance nécessaire,pour une arme relativement légère et dotée d'une puissance très importante.
Pour l'heure l'arme elle-même n'a pas été fabriquée; seul un essai a été effectué, monté sur un affût de canon de montagne, pour que l'on puisse se faire une idée de son efficacité contre les chars.
Le 18 février 1937 peut être considérée comme la naissance du développement des systèmes d'armes de calibre 24 mm par la fabrique fédérale d'armes de Berne.

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Franck



Nombre de messages : 263
Age : 70
Localisation : Ville-la-grand
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Le fusil antichar de calibre 24   Mer 31 Jan - 10:37






Le fusil antichar d'essai présenté par W+ FB à Thoune le 18 février dispose d'une vitesse initiale des obus de 840 m/s,pour un poids de 210 Gr.
Dès le mois d'avril la fabrique, propose d'agrandir de 1,5 mm le diamètre des douilles.
Cette modification de volume permet d'atteindre une Vo. de 875 m/s avec un obus de 250 Gr. ce qui impose un frein de bouche avec une efficacité de 70% et un poids en hausse de la pièce de recul.
Aprè une discussion sur les avantages de l'effet d'éclatement après perforation du blindage,W+FB propose une variante d'un calibre de 22mm avec une Vo.de 970 m/s pour un obus de 200 Gr.
Sous la pression du temps, c'est la question de l'armement du char 39,en cours d'achat conformément à la décision du conseil fédéral du 12 décembre 1937 qui est résolu  en priorité avec pour base le calibre de 24 mm
avec une commande de 24 canons de 24 mm à monter et 6 canons de réserverez plus des FM.
Le STM transmet à W+FB des dessins sur les affûts de canon montés par la société CESKOMORAVSKA de Prague,le fabricant du char 39 ainsi que la livraison du prototype,W+FB doit démonter les pièces à modifier puis le transporter à Thoune pour contrôle.

Mai 1938 : Montage des armes sur le prototype .
29 Juin 38: Essais de tir au canon et FM.
8 Juillet : Envoi du bon pour fabrication à W+FB.
21 Février 1939 :Livraison de 12 chars puis montage des armes et radio.
25 Septembre 1939 :Formation des armuriers dans les ateliers de la fabrique W+FB
Automne 1939 les 12 blindés de production nationale sont prêts au service.
Le 28 Juillet 1939?le STM commande un affût mobile Can.Ch. 38. Cette affût doit être réalisé par Fischer de
Schaffhouse, et livré au STM à temps pour la formation.
Les roues sont les mêmes que sur les prototypes d'affûts des fusils de 20 mm et 24 mm.

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Franck



Nombre de messages : 263
Age : 70
Localisation : Ville-la-grand
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Le fusil antichar de calibre 24   Ven 2 Fév - 21:00

Le 28 juillet 1939 ,le STM commande à la fabrique d'armes un affût mobile à des fins d'instruction, selon le plan.Réalisé par Fischer à chaffouse,et livré au STM à temps pour la formation.
Après une démonstration des munitions de 24 mm,l'état-magor général modifie les exigences des munitions des canons automatiques prévus pour les chars.

A: puissance de pénétration et impact intérieur suffisants contre les blindés légers.
B: Efficacité contre les cibles moles, derrière un bouclier.

Il est indiqué que ces spécifications sont valables aussi pour les canons de 24 mm montés sur les blindés.
Le 24 mars 1940,la fabrique d'armes demande la confirmation des désignations pour les armes suivantes..

A: Canon de char, cal 24 mm
B: Canon antichar, cal 24 mm pour forteresse
C: Canon antichar, cal 24 mm d'infanterie
Conformément aux dispositions prises.
A: Can.ch. 38 Cal 24 mm
B: Can.ach. 38 Cal 24 mm

En mai 1940 le général H.Guisan ordonne ,compte tenu le manque d' armes antichar de répondre à l'offre de la fabrique d'armes de Soleure pour 58 fusils antichar de 20 mm du type Solo appelé fusil antichar léger (trp.fa.le.41 cal.20mm)
Le fusil antichar 24 mm de la fabrique W+FB sera appelé fusil antichar lourd (fa.lo.41 cal.24mm)
Les fusils antichar de 24 mm sont livrés en mars et avril, mis à l'essai dans les écoles de recrus d'infanterie en mais et juin.
Les résultas sont positif, il est demandé d'équiper les armes de roues de canon d'infanterie plus grandes, cela permettra de tirer assis.
La lunette de visée étant suffisante pour un tir jusque à 700 m.
Le chariot pour les chargé, soit 208 Kg est jugé excessif.
Une réunion entre le STM et W+FB permet de débattre des modifications demandée.
A la fin il est décidé de raccourcir de 5 Cm les pieds de l'affût et d'élargir les essieux de 20 Cm.

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fusil antichar de calibre 24   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fusil antichar de calibre 24
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARMUNITIONS :: armes légères :: fusils et carabines-
Sauter vers: